Rechercher
  • Gary Carbonneaux

Égalité hommes-femmes dans le tennis ?

Le tennis est le premier sport qui a instauré une égalité des gains entre hommes et femmes. Depuis une dizaine d’années, les gains des tournois du grand chelem sont les mêmes pour les hommes et les femmes. Mais cela n’a pas toujours été le cas. En 1973, nous pouvons voir l’apparition du premier prize money hommes-femmes de l’histoire à l’US Open.


Il faut revenir en 1972 lorsque Billie Jean King remporte l’US Open. La joueuse américaine s’étonne lors de son sacre de ne pas obtenir la même somme que le vainqueur masculin Ilie Nastase. Elle menace de ne pas participer à l’US Open l’année suivante. À la même période, Billie Jean King a affronté Bobby Riggs, leader sur le circuit masculin, qui affirmait que le tennis masculin était supérieur au tennis féminin. Ce match a été nommé « La Guerre des Sexes » et a été remporté par Billie Jean King. La création de la WTA quelques mois après, son refus de jouer l’US Open 1973 et la victoire de la « Guerre des Sexes » ont permis de révolutionner le tennis et permettre d’obtenir les mêmes gains pour les hommes et femmes pour l’US Open.


Un an plus tard, c’est l’Australienne Margaret Court qui reçoit un prize money de 25 000 dollars tout comme son homologue John Newcombe. Néanmoins, il faut attendre 2000 pour une égalité des gains à l’Open d’Australie et 2007 pour Wimbledon et Roland-Garros.


Les femmes mieux payées que les hommes ?


Selon Forbes, en 2021, le suisse Roger Federer reste le tennisman le mieux payé du circuit masculin et féminin, avec ses 90,6 millions de dollars revenus dont 90 millions de revenus extra-sportifs grâce à ses sponsors. Les femmes ne sont pas en reste. Naomi Osaka se classe 2e du classement des joueurs de tennis les mieux payés avec des revenus à hauteur de 60,1 millions de dollars dont 55 millions de revenus extra-sportifs. Serena Williams se classe 3e devant Novak Djokovic et Rafael Nadal avec des revenus s’élevant à 41,8 millions de dollars dont 40 millions de dollars en revenus extra-sportifs. Certaines femmes sont donc mieux payées que certaines icônes du tennis.


L’essor de la diffusion du tennis féminin


La WTA est de plus en plus médiatisée. En effet, en 2021, beIN Sport prolonge son partenariat avec la WTA pour la diffusion du tennis féminin jusqu’en 2026. beIN diffusera plus de 50 tournois féminins tels que les WTA 1000, les WTA 500 et bien d’autres et diffusera aussi les WTA finals réunissant les 8 meilleures joueuses de l’année. beIN devient donc le principal diffuseur du tennis féminin devant Eurosport ou encore France Télévision. Micky LAWLER, Président de la WTA, a déclaré : « beIN SPORTS propose depuis longtemps une merveilleuse plateforme de diffusion pour le circuit WTA et ce nouvel accord pluriannuel va encore améliorer la couverture du tennis féminin en France, en Turquie et en Australie. beIN s’engage à fournir le meilleur contenu possible et nous sommes ravis que les anciens et les nouveaux fans du circuit WTA puissent découvrir cette discipline sur leurs chaînes.»


Néanmoins, les femmes sont-elles vraiment égales dans le tennis ? En effet, pourquoi les joueurs de tennis, lors des grands chelems vont jusqu’à faire 5 sets alors que les femmes ne vont que jusqu’au maximum 3 sets ?

148 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout