Rechercher
  • Rayann Mahamadaly

ATLANTA UNITED FC : Le King « Arthur » à la conquête de la Major League Soccer.

Depuis 2017, la ville d’Atlanta rayonne à nouveau sur les scènes sportives. Les Falcons ont participé à la 51ème finale du Super Bowl et les Fives Stripes ont gagnés deux titres.


Un succès sportif très rapide


Le club a été restructuré il y’a trois ans. Depuis, sportivement, les résultats n’ont cessé d’étonner. La franchise est présente lors des plays-off, et ne montre aucun signe de ralentissement. Le vent en poupe, l’équipe entrainé par Franck de Boer a même remporté des titres lors des deux dernières saisons. En 2018, le club remporte la Coupe MLS, et sont vainqueur de la Conférence Est.

En 2019, Atlanta United FC remporte la Coupe des États-Unis, est quart de finaliste pour leur première participation à la Ligue des Champions CONCACAF et remporte la Campeones Cup.

« Cerise sur le gâteau » le club remporte le titre du « most-valuable » club de MLS (selon Forbes).


Si les performances sportives sont au rendez-vous, les fans ne sont pas en reste !

Le club se partage le Mercedes Benz Stadium avec l’équipe des Flacons (nb : même propriétaire). L’affluence est en constance augmentation, on compte une moyenne de 52 520 spectateurs par match dans la saison régulière en 2019. Peu de clubs, et de stades, dans le monde, peuvent se vanter de tels chiffres.

Cerise sur le gâteau, le club serait même le club le plus « valuable » de la MLS. On estimerait sa valeur actuelle à plus de 500 millions de dollars devant le club des Los Angeles Galaxy (470 millions de dollars) et Los Angeles FC (405 millions de dollars).

Leur attaquant vedette, Josef Martinez, est actuellement le deuxième meilleur vendeur de maillot sur le store de la MLS.

Atlanta United FC, une culture qui se mélange ?


La plus grande force de ce club réside surement dans ses gradins. Footie Mob, l’un des principaux groupes de supporter de l’Atlanta United regroupe et représente toute les cultures qui font partie intégrantes de la ville géorgienne.

Esteves, analyste financier de la FIFPro nous parle même dans le documentaire COPA90, de la manière dont le club, Atlanta United, arrive à attirer des jeunes enfants noirs vers le football, comme aucun autre sport n’a pu le faire auparavant.

20 vues0 commentaire