Rechercher
  • Pauline D'Orsay

Droits TV : jusqu'où ira Amazon dans ses acquisitions ?

Après le rachat de Twitch en 2014, Amazon lance en décembre 2016 Amazon Prime Video, une plateforme de vidéo à la demande et de streaming. En 2017, Amazon dévoile son jeu, avec pour ambition de se faire une place dans le monde du sport grâce à ces services. Leurs deux premiers contrats ont été signés avec l’ATP. Amazon obtient les droits de diffusion de l’ATP World Tour pour la période 2019-2023 au Royaume-Uni, en Irlande et aux Etats-Unis.

Tennis, Basket, Football, Amazon compte bien devenir un acteur majeur du sport dans le Monde. Au Royaume-Uni et en Irlande, le géant de Seattle s'est offert les droits de diffusion de 20 matchs de la Premier League anglaise ainsi que l’exclusivité du Boxing Day de 2019 à 2022 pour 105 millions d’euros par an. En Allemagne, la plateforme a également acquis certains droits de la Ligue des champions de football ainsi qu’en Italie pour 90 millions d’euros par an. Amazon a également essayé de récupérer en vol les droits de la Ligue 1 Uber Eats et de la Ligue 2 BKT. Le « prix de réserve n’ayant pas été atteint » selon le communiqué de presse de la LFP, le contrat leur est passé sous le nez. La FIBA, un panier réussi pour Twitch La Fédération International de Basket (FIBA) et Twitch ont signé un contrat de partenariat. La plateforme pourra diffuser 600 heures de direct sur les compétitions de 3×3, l’EuroLeague Women et certains tournois jeunesse. « Les fans pourront produire du contenu en rapport avec la FIBA sur leurs chaînes Twitch, puisque la FIBA est l’une des rares titulaires de droits du sport mondial à donner aux créateurs Twitch l’accès à ses images officielles » précise la FIBA. En tant qu’acteur incontournable du e-commerce mondial, Amazon aurait pu naturellement lorgner vers la NBA, compétition sportive la plus plébiscitée par les américains. Mais la plateforme de Jeff Bezos s’est positionnée sur le football américain avec la NFL.


Un touchdown transformé Depuis 2017, la NFL et Amazon collaborent encore aujourd’hui. Amazon a déboursé 50 millions de dollars pour obtenir la diffusion de 10 matchs du Thursday Night Football. La première année de leur histoire étant un succès, les deux acteurs ont prolongé leur contrat jusqu'en 2021. Les membres premium d’Amazon du monde entier pourront suivre 11 matchs sur 13 en streaming sur Amazon Prime Vidéo pour 130 millions de dollars (selon ESPN). Une façon de populariser la NFL sur de nouveaux continents, mais également de toucher un public jeune grâce à Twitch. Outre la NFL, le géant du e-commerce a acquis des droits de diffusion de tournois de tennis.

Jeu, set et watch

Après l’acquisition des droits de l’US Open, Wimbledon, de l’ATP 500, des Masters 1000 et du circuit WTA en Grande-Bretagne, Amazon s’offre le lot 2 des droits TV pour 2021-2023. Pour Amazon, cette acquisition dans le domaine des droits TV sportifs est une première en France. Le lot inclut les matchs joués sur le court Simonne-Mathieu et en sessions de soirée sur le court Philippe-Chatrier. Les demi-finales et finales seront co-diffusées. Pour l’ancien Président de la FFT, Bernard Giudicelli, Amazon est une solution pour répondre « aux évolutions de consommation des médias et ainsi atteindre un nouveau public. » Est-ce la raison de la fin de 27 années de collaboration entre Eurosport et Roland Garros, diffuseur historique du tournoi ? En Inde, le géant américain diffusera du cricket, sport national, jusqu'en 2026. Côté Rugby, Amazon s'est attaqué au marché des ayants-droits avec la diffusion en Grande-Bretagne de la Coupe d’Automne en 2021. Dûes aux nouvelles habitudes de consommation des fans de sport, les diffuseurs ont commencé une transition digitale. Avec les services digitaux Prime Video et Twitch, Amazon deviendra-il le premier diffuseur mondial ?

22 vues0 commentaire