Rechercher
  • Rayann Mahamadaly

L’Ange, le Mafieux, l’Idole

Diego Armando Maradona : une vie de toutes les passions


L’Ange Diego

Né en 1960 d’une famille argentine extrêmement pauvre, un garçon qui ne connaissait que son bidonville avait un rêve. Ce rêve, tout aussi simple qu’irréaliste était de jouer et de gagner une coupe du monde de football sous les couleurs de son maillot l’albiceleste. Diego a douze ans, il est repéré par le club Argentinos Junior, et signe son premier contrat. Diego, l’ange, a sorti son père, sa mère, et ses frères et sœurs (4 sœurs et 2 frères) de leur bidonville, grâce au ballon rond. Maradona, devient très vite une figure indispensable au sein de son club. El Pibe de Oro, comme on le surnomme, marque 115 buts en 166 matchs. Il est même convoqué en 1977 avec l’équipe national à seulement 16 ans. Diego Maradona, tout le monde le veut dans son équipe. Et c’est l’équipe de Boca Juniors qui a su convaincre le génie argentin de jouer pour eux. Un montant de 3,8 millions de dollars contre une signature : une somme folle, une somme record, une somme à la mesure de son talent.


Le Mafieux, Maradona

Maradona a 22 ans, il signe au FC Barcelone. Les chiffres sont pour l’époque, mirobolants.

El Diez ( on le surnomma ainsi car il portait toujours le numéro 10) c’est un transfert de 7,3 Millions de dollars, un salaire de 50 000$ annuel, et des contrats de sponsoring avec Puma, Coca-Cola, Rolex, Ferrari etc...

Maradona est rugueux, parfois violent. Il aime faire la fête, sortir, et même se drogue. Diego tolère plutôt mal le monde du luxe dans lequel il a été projeté. Diego laisse de plus en plus de place à Maradona. Sportivement, en espagne, ses terrible échecs de la coupe du monde 1982 avec l’Argentine et sa finale en Coupe du Roi 1984 contre l’Athlétique Bilbao scelle définitivement son sort. Diego s’en va, quitte la catalogne, sans se retourner et atterrit en Campanie, à Naples. Il va faire passer, quasiment à lui seul, ce club de milieu de tableau de la Serie A, à un étalon italien. Chez les Azzuri, lorsque que Diego quitte le terrain Maradona revient. Maradona est devenu millionnaire. Sa relation avec la Camorra, la mafia napolitaine, est de notoriété publique.


L’Idole, « EL PIBE DE ORO »

Diego Armando Maradona s’est éteint, à l’âge de 60 ans, dans son pays natal des suites de plusieurs problèmes de santé. Le monde du football, le monde du sport, est en deuil.

L’ancien numéro « 10 », le champion du monde 86, « l’auteur de la main de Dieu » reçoit les hommages des plus grands. Dès l’annonce de son décès, le club napolitain a décidé de lui rendre un ultime et éternel hommage rebaptisant le « San Paoli » en Stade Diego Armando Maradona. Comme un symbole, un saint, remplace un autre saint. « Il fut la rédemption d’une population pauvre, le héros du plus faible. Il restera toujours le Dieu du football et de notre Naples » - Massimo Vignati – Gérant du musée dédié à Maradona à Naples.

49 vues0 commentaire