Rechercher
  • Mathilde Fay

Le Tremplin, l’incubateur qui bouscule l’univers du sport en France



Comment faire de Paris la capitale de l'économie et de l'innovation dans le sport ?


Voilà la question à laquelle tente de répondre Le Tremplin depuis plus de six ans maintenant. Fondé en 2015 par Paris&Co (l’agence de développement économique et d’innovation de la capitale), cet incubateur est un véritable modèle de succès. Situé au sein du stade Jean-Bouin (16e), en plein cœur du pôle sportif parisien, il s’agit de la toute première plateforme d’innovation dédiée au sport. “Le Tremplin” rassemble les start-up, les acteurs institutionnels et les grandes entreprises du secteur sportif dans un environnement de travail de qualité.

Au plus proche des jeunes entreprises, Le Tremplin offre la possibilité de fédérer les compétences, de joindre les forces ou encore de rencontrer de grandes institutions sportives et acteurs majeurs du sport business grâce à un large réseau de partenaires. En effet, l’entreprise peut compter sur ses équipes avec 50 mentors mais également sur une trentaine de partenaires tels que le CNOSF, le Ministère des Sports, l'Insep et la Ville de Paris mais également Decathlon, Nike, la MAIF, la FDJ, la société Lepape, PwC, le groupe Amaury ou encore Fitness Park et HBS… Ses missions sont nombreuses mais cette structure unique au monde agit principalement pour développer les projets, consolider les modèles économiques et permettre aux structures de s’insérer dans l’écosystème startup.


Devenir le référent en matière d’innovation sportive en France reste la priorité comme l’évoque le directeur Charles Frémont. Le Tremplin accompagne donc chaque année une vingtaine de nouvelles start-ups sélectionnées parmi une centaine de dossiers. Réparties en 5 promotions depuis 2015, plus de 100 startups ont été incubées. C’est notamment le cas de Babasport, la plateforme de réservations d’activités sportives, récréatives et insolites, Egull, la montre connectée qui mesure l’activité des golfeurs ou encore Windoo, la start-up qui vous fait faire du yoga sur un concert de jazz.


Ainsi, ses projets ne cessent de se multiplier tout comme les perspectives d’accompagnement liées notamment aux Jeux Olympiques 2024. Il est vrai que la pratique sportive autour de cet événement représente d’importantes opportunités en matière d’innovation et de digitalisation des fédérations sportives par exemple…. Enfin, l’incubateur tricolore ne s’arrête pas à nos frontières. Ambitieux, curieux et en quête perpétuelle de nouvelles tendances, ses équipes parcourent la France mais également le monde entier pour observer les idées naissantes et positionner notre territoire. En 2019, ils étaient notamment présents en Israël, en Suisse ou encore au Qatar.

53 vues0 commentaire