Rechercher
  • Eloane Roche

Saga de Noël : les films consacrés au sport (2/3)

Noël approche à grand pas ! Et qui dit Noël dit forcement… films de Noël. Seulement, se sont toujours les mêmes qui passent en boucle à la télévision. Alors pour être un peu original, osez un film de sport. Bonne humeur et amitié sont au coeur de cette deuxième partie de notre Top 10 des films consacrés au sport.



Le plus gay : Les Crevettes Pailletées

Si la communauté LGBT commence à se faire entendre et à être de plus en plus représentée au cinéma, elle reste un sujet peu évoqué, voire tabou, dans le monde du sport. C’est dans cette volonté de représentation et d’inclusion qu’ont été créés les Gay Games, point d’orgue du film. La première édition de cette compétition, sorte de Jeux Olympiques de la communauté LGBT, a eu lieu en 1982 aux Etats-Unis. Forte d’une volonté d’inclusion et d’engagement auprès de la cause LGBT, la ville de Paris a accueilli, en 2018, la 10ème édition des Gay Games.

La prochaine fois que vous aurez besoin de motivation et de courage, pensez aux crevettes !

Les Crevettes Pailletées, disponible sur Amazon Prime






Celui qui transmet des valeurs : Le fils à Jo

Dans la famille Canavaro, le rugby est un devoir familial. Alors forcément quand Tom, 13 ans, préfère les mathématiques au rugby, son père Jo voit rouge et décide de remettre sur pied l’équipe de rugby de son village.

Réalisé par Philippe Guillard, ancien joueur de rugby, Le Fils à Jo véhicule les valeurs du rugby que sont le respect, l’esprit d'équipe, le courage et le dépassement de soi. Le long-métrage est une véritable déclaration d’amour à ce sport. Ce ne sont pas moins de huit anciens joueurs qui apparaissent dans le film avec des rôles plus ou moins importants (mention spéciale à Vincent Moscato).

Le film inspire les clubs professionnels de rugby, puisqu’en 2018, à la veille de la finale du Top 14 Christophe Urios, alors entraîneur du Castre Olympique a diffusé le film à ces joueurs. Le lendemain, Castre soulevait son cinquième Bouclier de Brennus.






Le plus rapide : Le Mans 66

Dans les années 1960, Henri Ford II cherche à relancer le prestige de sa marque. Carroll Shelby et Ken Miles se voient confier la mission suivante : ils doivent concevoir une voiture de course capable de battre les Ferrari aux 24 Heures du Mans.

Le Mans 66 est l’occasion de (re)découvrir que le sport automobile ne se limite pas uniquement à la Formule 1. D’ailleurs qui des 24 Heures du Mans ou du championnat du monde de Formule 1 a été créé en premier ? Eh bien, ce sont les 24 Heures du Mans. C’est en 1923 que naît ce qui s’appelle alors le Grand Prix d’Endurance des 24 Heures du Mans. Le championnat du monde de Formule 1 ne verra le jour qu’en 1950, à l’occasion du Grand Prix de Grande-Bretagne. Mais si l’endurance et la Formule 1 diffèrent sur de nombreux points, elles en ont tout de même un en commun. Les deux compétitions sont des laboratoires de technologie grandeur nature. Le sport automobile est aujourd’hui plus que jamais ce qui permet d’améliorer les voitures de série. Le Mans 66 illustre parfaitement la recherche et développement faits sur les voitures de course.

Le Mans 66, disponible sur Amazon Prime

24 vues0 commentaire

EN TERRAIN CONNU

© 2020 par l'équipe d'En Terrain Connu. Site créé à l'aide de Wix.com

Pour recevoir notre newsletter

  • Instagram - Black Circle
  • LinkedIn - Black Circle